Coordination SUD-EST
Aveu officiel :
le retraitement des déchets nucléaires n'existe pas,
c'est un leurre produit par l'industrie de l'atome
jeudi 9 août 2018

Dans un document récent de présentation du « Cycle du combustible »français en 2018 le Haut Comité pour la Transparence et l’Information sur la Sécurité Nucléaire fait un aveu de taille :

le retraitement des déchets nucléaires n'existe pas vraiment et les piscines d'entreposage frisent la saturation. Moins de 1% des déchets des centrales atomiques est "recyclé", et en un produit de fission encore plus dangereux et hautement radioactif que l'uranium. La terminologie utilisée par l'industrie nucléaire -notamment Areva-Orano - induit la population en erreur.

Arrêt en urgence du réacteur 3 de Cruas-Meysse : des rejets d'iode radioactif 131 se sont produits et ont été tus mardi 7 août 2018, 22:08 - Ardeche

Prélèvements eau Rhône pour contrôle activité radiologique (CN Tricastin)

Canicule ? Niveau du Rhône insuffisant ? Débit inférieur au minima requis ? Problème technique ? Perte de réseau ? Edf n'en sait rien mais toujours est-il que le réacteur n°3

6 août 1945 : le premier crime atomique de l'histoire. Ni oubli, ni pardon, abolition des armes atomiques, arrêt immédiat du nucléaire.

Répression au Tricastin : 5 jours de mise à pied pour avoir témoigné sous- serment devant la Commission d'enquête sur le nucléaire! mercredi 1 août 2018, 11:58 -

2018-05-17_Giles-Reynaud_Ma-Zone-Controlée_Commission-enquete-parlementaire.jpg

Gilles Reynaud est un militant syndical et Président de l'Association "Ma Zone Contrôlée" un collectif de salariés sous-traitants et agents statutaires de la filière nucléaire. Salarié d'Orano DS (ex Areva) sur le site du Tricastin, il vient d'être sanctionné de 5 jours de mise à pied pour avoir témoigné sous serment devant la commission d'enquête parlementaire sur le nucléaire. Omerta, répression, contamination sont les valeurs du lobby nucléaire.

Source : coordination-antinucleaire-sudest.net