Suite EDITO

Le point particulier des PPI a été abordé tout au long de la conférence des CLI 2019 (commissions locales d'information auprès des installations nucléaires de base). La catastrophe en cours du coronavirus 19 nous montre à quel point les dispositifs et moyens prévus sur le papier se révèlent être inadaptés et, en réalité, des promesses faites en période faste sans avoir été au bout du raisonnement.

Les restructurations successives de notre système de santé, pensées et réalisées sous le seul angle comptable, dictées par une préoccupation mercantile nous font percevoir d'autres risques qui pourraient se retrouver voire, si la sortie du Covid19 est aussi différée qu'entrevue par les « experts », se conjuguer dans le secteur nucléaire. Coup de bol cette fois ? C'est à Flamanville, où tout est à l'arrêt, qu'il y a eu 24 cas de Covid 19 avérés au sein même de l'équipe de gestion de crise !

Enfin, gageons que nous saurons nous préserver cette fois et que, sortant du confinement prolongé, nous puissions nous retrouver en bonne santé.

Nous avons pu lire dans la gazette n°291 le dernier article communiqué par André Guillemette. Il nous a tiré sa révérence en fin d'année dernière. André était, au-delà du militant passionné et compétent, un ami de longue date au caractère bien trempé, avec qui j'ai pu découvrir et arpenter les chemins du plateau de la Hague. Ancien de l'arsenal de Cherbourg, il résidait sur la Hague et connaissait dans le détail « l'usine atomique » (du CEA devenue tour à tour COGEMA, AREVA et enfin ORANO) et le CSM (Centre de Stockage de la Manche). Il était membre des commissions locales d'information de ces sites, de l'ACRO (Association pour le Contrôle de la Radioactivité dans l'Ouest) et s'était entre autres beaucoup impliqué dans le GRNC (groupe Radioécologique Nord-Cotentin). Il participait à différents groupes de travail relatifs aux déchets-rejets des installations et leurs effets. Vous trouverez ses écrits sur les sites : HYPERLINK http://acro.eu.org ;

http://www.global-chance.org/ et bien sûr celui de la Gazette... Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa famille.

Jean-Claude Autret et Monique Sené.