Agressions externes :
fortes marées

Muriel Boselli :Paris

Herman Moestue :Oslo

11 mars 2020, 10:18 CET

(Montel) Des marées plus hautes que la normale obligent EDF à réduire la production de ses centrales nucléaires de Paluel (5,2 GW) et Penly (2,6 GW) en Normandie, a déclaré mercredi le service public français.

EDF a diminué la production du réacteur 2 de Penly de 572 MW entre 06h00 et 09h30 et prévoit de baisser celle de son réacteur Penly 1 de 580 MW jeudi entre 06h00 et 14h30, selon les données de transparence publiées par l’électricien.
Le groupe français a également abaissé de 722 MW la puissance de son réacteur 1 à la centrale de Paluel (1,3 GW) mardi entre 17h30 et 20h00.
« Il s’agit d’un phénomène météo lié aux fortes marées », a déclaré un porte-parole d'EDF à Montel, sans donner plus de précisions.
Météo France a placé mercredi la Seine-Maritime et l'Eure en vigilance orange crues et inondations et averti qu’en période de grandes marées, des débordements de la mer sur plusieurs estuaires étaient à prévoir.

Commentaire GSIEN

Ce sujet très lié à cette notion « d'agressions externes » fera l'objet d'une attention particulière du GSIEN dans les temps à venir... Des contacts sont en cours avec des spécialistes.