L’ASN auditionne la direction
de la centrale nucléaire de Golfech
Publié le 07/02/2020 à 09:44

Note d'information

Le 27 janvier 2020, le directeur général de l’ASN, Olivier Gupta, a convoqué le directeur de la centrale nucléaire EDF de Golfech, Nicolas Brouzeng, à la suite des difficultés rencontrées dans cette installation depuis 2018. À cette occasion, M. Brouzeng lui a présenté le plan d’action qu’il a mis en œuvre sur le site depuis le milieu de l’année 2019.

Dans le cadre de ses contrôles, l’ASN a constaté des déficiences dans la mise en œuvre des opérations d’exploitation des réacteurs et un manque de rigueur systémique dans l’enregistrement et la traçabilité des activités relatives à la maintenance des installations. Ces constats ont notamment été mis en évidence lors de l’inspection de revue qu’elle a conduite sur le site du 14 au 18 octobre 2019 et dans l’analyse de l’événement significatif du 8 octobre 2019, classé au niveau 2 de l’échelle INES.

L’ASN constate que les analyses de risque préalables aux activités présentant des enjeux pour la sûreté peuvent être insuffisantes, voire inexistantes, et que les analyses des causes des événements significatifs survenant dans les installations sont souvent trop superficielles, ce qui nuit à la prise en compte du retour d’expérience. Elle considère également que les recommandations de la filière indépendante de sûreté* de la centrale nucléaire de Golfech ne sont pas suffisamment prises en compte par la direction du site.

Au cours de l’audition, l’ASN a attiré l’attention du directeur de la centrale sur la nécessité de mieux identifier, afin d’y remédier, les causes organisationnelles des dysfonctionnements, en complément des actions engagées pour prévenir les erreurs individuelles, et de s’assurer de la prise de conscience de la situation du site par l’ensemble des travailleurs, qu’ils soient salariés d’EDF ou prestataires, afin que les mesures correctives nécessaires soient partagées par tous les acteurs. Par ailleurs, l’ASN a demandé au directeur de veiller à la qualité des éléments transmis à l’ASN, notamment dans les comptes rendus d’événements significatifs et les réponses aux lettres de suite d’inspection.

* La filière indépendante de sûreté est une structure, indépendante de la ligne opérationnelle, mise en place par EDF afin de s’assurer du respect des exigences de sûreté.