Site du Bugey :
lettre de la présidente de la CLI
23 mars 020

Madame, Monsieur,

Permettez-moi de m’adresser à vous en cette période très particulière de confinement que nous vivons tous depuis une semaine. Tout d’abord, j’espère que vous allez bien ainsi que vos proches et je formule le souhait que nous puissions nous retrouver bientôt en CLI après cet épisode difficile que nous traversons et durant lequel il est, plus que jamais, essentiel que nous restions solidaires.

Vous le savez, les périodes de crise sont fortement propices à la diffusion de fausses informations. Le développement de rumeurs dans un contexte marqué par de nombreuses incertitudes est un phénomène connu et systématique qui n’a comme objectif que celui de créer de la confusion et de la méfiance vis à vis de tous les émetteurs d’information.

Aussi ai-je trouvé nécessaire de vous adresser un point d’information, à date, sur la situation de la centrale du Bugey avec laquelle je suis en contact régulier.

Depuis le début de la crise, EDF a mis en place un dispositif pour protéger ses salariés et garantir la sécurité d’approvisionnement en électricité à court terme mais aussi à moyen terme lorsque l’économie redémarrera. Les décisions sont prises en lien étroit avec le gouvernement pour s’assurer du bon fonctionnement du secteur de l’énergie jugé comme essentiel/vital par les autorités publiques. De la même manière, la sûreté des installations est assurée à tout instant.

En ce qui concerne le CNPE de Bugey, celui-ci s’est organisé pour gérer la crise avec pragmatisme, réactivité et transparence.

Quotidiennement, la direction du site met en adéquation les ressources disponibles et le plan de charge. Et je n’ai pas d’alerte sur une difficulté de la centrale quant à ses effectifs.

La situation sanitaire sur le site est gérée de manière pro active au moyen des procédures de mise en quarantaine notamment et ne montre pas à ce jour de signes d’emballement.

Les salariés et prestataires, dont la présence n’est pas indispensable sur l’installation, sont en télétravail à leur domicile et à la disposition de leur employeur si nécessaire. Pour les salariés et prestataires dont la présence est requise sur la centrale, diverses mensures (gestes barrières, renforcement du nettoyage…) sont appliquées et réajustées si besoin.

Une cellule de crise locale veille à décider et à mettre en œuvre les actions nécessaires au bon fonctionnement de l’installation, mais aussi à répondre aux nombreuses questions et demandes des intervenants, sur leurs conditions de travail, les mesures prises...

Enfin, sachez que pour s’adapter à la consommation d’électricité, en baisse ces derniers jours, EDF est amené à diminuer la puissance de certains réacteurs. C’est le cas actuellement sur l’unité de production n°4 de la centrale du Bugey.

Lors de la dernière CLI, je vous avais annoncé travailler sur l’élaboration d’un règlement intérieur et la constitution d’un bureau de la cli : ces travaux sont en cours et vous comprendrez qu’avec le contexte actuel, tout ceci va être décalé dans le temps. Pour l’instant, je ne fixe pas la prochaine réunion de la cli car cela me semble prématuré.

Dans ce contexte difficile et inédit, vous pouvez plus que jamais compter sur moi pour suivre l’évolution de la situation du CNPE et vous tenir informés en toute clarté, et par des points réguliers, comme je m’efforce de le faire depuis que j’assume ce mandat de présidente de la commission locale d’information.

Recevez mes meilleures salutations.

Véronique BAUDE

Présidente de la CLI CNPE BUGEY

Vice-Présidente du Département de l’AIN

1ère adjointe Mairie de Divonne-les-Bains