Deuxième volet de la rubrique « Histoire » inaugurée dans la précédente Gazette avec les bouchons de bore présent dans l’injection de sécurité de Blayais 3 en 2008


Erreur de montage d’un clapet RCV1
Centrale nucléaire du Blayais - 2012

Le plombier s'est trompé de tuyau...

Dans la même veine que la vanne RIS montée à l'envers sur le chantier de l'EPR de Flamanville en 2013 [1], il y a eu une « erreur de montage » d'un clapet RCV au cours de la visite décennale (VD3) de la tranche 1 du Blayais en 2012 : le clapet a bien été monté à l’endroit mais pas sur la bonne tuyauterie…

Une modification prévoyait l'ajout d'un clapet anti-retour sur la ligne d'évent des pompes RCV afin de limiter le risque hydrogène (explosion). Par erreur, le clapet a été posé sur la tuyauterie d'un autre circuit (le RPE2) située à proximité. Ce n'est qu'après deux essais de fonctionnement et un démontage du clapet entre les deux essais que le prestataire (ENDEL) et EDF (Equipe commune) se rendront compte de l'erreur de tuyauterie.

Les contrôles prévus n'ont pas été réalisés sur le terrain, le contrôleur faisant confiance au chargé de travaux : « cette attitude a fait perdre le sens même du contrôle technique et n'a pas servi de ligne de défense ». Il faut savoir que les chargés de contrôle ont plusieurs chantiers à surveiller en plus des tâches habituelles. Comme ils ne peuvent pas être partout en même temps, il est alors fréquent de signer les contrôles ou de lever les points d'arrêt (qui n'en sont donc plus) en fin de journée dans un bureau, pour régulariser la paperasse. Tout le monde le sait (direction, syndicat) mais ferme les yeux.

A noter que cette erreur aurait pu être fatale aux intervenants qui ont ouvert un circuit non consigné pour travaux, EDF ayant identifié un « risque explosion lors de la découpe si la tuyauterie avait contenu de l'hydrogène ».

Bien que ni le travail ni le contrôle technique n'ait été réalisés « conformément à l'attendu » [2], cet événement a été classé au niveau 0 de l’échelle INES par EDF.

Le Rapport annuel 2012 du site de Blayais n’évoque pas cet incident de montage. Il est vrai qu’un plombier qui se trompe de tuyau ça fait un peu tache dans le nucléaire. Mais il est tout de même mentionné dans le rapport annuel d’EDF que « l'ASN encourage le site à poursuivre les efforts dans le domaine du contrôle technique » [3]...

Sources

[1] EPR : une vanne montée à l'envers par Areva – Ouest-France, 05/09/2013

https://www.ouest-france.fr/normandie/epr-une-vanne-montee-lenvers-par-areva-1401685

[2] Rapport d’événement significatif sûreté N°006 de le TRANCHE 1 – Evènement du 20/04/2012 – Erreur de montage du clapet 1 RCV 885 VP – EDF, CNPE du Blayais, 19 juin 2012

[3] Rapport sur la sûreté nucléaire et la radioprotection des installations nucléaires de Blayais – EDF, 2012


1 RCV, c'est le système de contrôle volumétrique et chimique du réacteur (purification et injection d'eau du circuit primaire). Le RCV assure en outre l'injection d'eau au niveau des joints des pompes primaires.

2 Le circuit RPE est le système de gestion des effluents hydrogénés du réacteur.