Dossier GSIEN : Point sur les EPR
Études - Construction - Fonctionnement

Flamanville 3 – Piquage sur le circuit primaire

Un autre écart de conception avait été découvert sur trois de ces piquages (cf. Gazette 294). EDF avait réalisé des soudures de 507 mm de diamètre pour raccorder des piquages de diamètre nominal de 100 mm afin de permettre un contrôle plus aisé des soudures. Mais cette augmentation du diamètre de raccordement du piquage représentait une sacrée « évolution de conception ». Problème résumé par EDF à la CLI de Flamanville : « lors de l’élargissement des cordons de soudages des trois piquages, les diamètres des soudures devenaient largement supérieures à ceux pris en compte dans les études de sûreté » et dans les évaluations des conséquences accidentelles en cas de rupture. EDF a mis en place une « une task-force pour étudier plusieurs scénarios techniques ».

In fine c’est un bricolage qui a été choisi : la solution technique retenue consiste en la « mise en place d’un collier de maintien qui viendra se positionner sur chacune des 3 soudures [cf. figure et photo ci-après]. En cas de rupture hypothétique des soudures ce dispositif permet de garantir le respect des exigences de sûreté prévues à la conception » [2].

Collier " Jo la Bricole " et piquage sur la tuyauterie primaire

Source, EDF - CLI de Flamanville [2]


Commentaire GSIEN : à la conception et pour ce qui est des soudures, on peut être d’accord. Qu’en est-il des paramètres mécaniques qui concernent l’ensemble des tuyauteries de ces piquages ? La masse ajoutée a-t-elle été prise en compte sur ce plan y compris sur les aspects vibratoires ?

Le GSIEN rappelle ici que ces éléments sont eux aussi classés en exclusion de rupture. Ces colliers et leur mode d'implantations sont-ils conformes au principe ? De toute manière, ces soudures devront être contrôlées en service (source de la modification !) et il faudra alors démonter et remonter souvent ces colliers durant l’exploitation pour contrôler les cordons de soudures emprisonnés. Ce sont là des opérations dosantes pour les intervenants.